Chaud-colat

valentinQuelle journée! Il pleut et il fait froid. Quelle tristesse pour la Saint Valentin. En fait, c’est le temps parfait pour aller manger ou boire, (ou les deux!), un bon chocolat.

C’est mon péché mignon et je n’hésite pas à y mettre le prix!Malheureusement il y a beaucoup de mauvais chocolats dans les supermarchés. Je suis très sélective et je vais faire une course spéciale pour approvisionner mon petit stock. En effet, si je n’ai pas mon carré de chocolat après le dîner, je suis de très mauvaise humeur.

Le chocolat me fait voyager et je pense surtout à un voyage très particulier. Le 21 janvier 2000, j’ai pris l’avion pour Quito en Equateur. Des amis travaillant au centre Darwin m’avaient invité chez eux aux îles Galapagos et j’en ai profité aussi pour visiter Quito et la forêt pluviale de la vallée Napo.  C’était une date mémorable car le pays venait de subir un coup d’état militaire et le président essayait de s’échapper le même jour que j’arrivais! Je me souviendrais toujours des indiens descendus des montagnes qui s’étaient réunis autour de feux à la sortie de l’aéroport. C’était un moment irréel mais très pacifique. A aucun moment il n’y ait eu des violences. Bref, j’ai du changer un peu mes projets mais revenons au chocolat… Un guide très sympathique m’a montré un Quito risqué pour les touristes. Il m’a amené chez une commerçante très modeste pour boire un authentique chocolat. Je n’ai jamais bu un chocolat aussi délicieux de ma vie! La consistance était comme une épaisse crème anglaise de couleur très foncée et chaque gorgée fondait dans ma bouche. Toutes les épices et saveurs des montagnes, des forêts, et de la mer, se trouvaient dans ce petit chocolat. Il n’était pas nécessaire d’en boire beaucoup. La sensation est unique et indescriptible, comme une boisson des dieux.

Revenons sur terre. Je crois avoir trouvé un chocolat à l’ancienne qui se rapproche un petit peu de ce merveilleux chocolate aztèque. En plus c’est dans un cadre très agréable à côté d’une ferme que les enfants adorent. Ils peuvent jouer et prendre dans leurs bras de petits chevreaux et faire la cueillette de fruits et légumes. C’est à la ferme de Gally à Saint Cyr l’Ecole. www.ferme.gally.com

J’ai aussi découvert Elsa, créatrice de chocolats artisanaux ici à Orgeval. Sa petite entreprise s’appelle Chocolats Vilas Boas. Elle peut tout faire avec du chocolat, et pas n’importe lequel. Il est de très haute qualité. J’y ai fait plusieurs dégustations et je suis tellement contente qu’elle soit ici à Orgeval! Elle a démarré l’année dernière et nous avons parlé de faire des ateliers chocolat pour les enfants. J’y ai acheté mes cadeaux pour la Saint Valentin. Ses chocolats me font aussi voyager car elle en a un qui vient de Général Sao Tomé et Principé, une petite île dans le golfe de Guinée. J’ai fais quelques recherches sur cette île et je suis partie en rêve au soleil! J’imagine mes enfants découvrir le cacao sur les plages au soleil bien au chaud….

Bon, c’est l’heure d’aller déguster un autre petit chocolat. Joyeux Saint Valentin!

2 réflexions au sujet de « Chaud-colat »

  1. Don’t forget Val Rhona either, right next to our family home in the country. It is one of the well-known chocolat brands in the world today. And a great present for people, we have found:)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s